A quoi tu rêves ?

Création le 13 décembre

à 14h30 et 20h
Le Tangram - Evreux

Maison de Quartier de la Madeleine

Place J.F. Kenedy - 27000 Evreux

 

Dates à suivre

28 janvier 2017

à 20h

Salle de spectacle du pays de Conches

Rue J. Villon - Conches-en-Ouches

© TRACES Compagnie 2016

Texte et mise en scène :

Jefferson Desmoulains

 

Avec :

Clément Longueville

 

Création sonore :

Lauriane Rambault

 

Création Vidéo :

Jérémy Oury

& Jefferson Desmoulains

 

Création lumière :

Clément Longueville

 

Collaboration dramaturgique :

Annie Francisci

 

Assistante à la mise en scène :

Amélie Chalmey

 

Production :

Traces Compagnie

 

Soutien :

Ville de Rouen

Département de Seine Maritime

Théâtre en Seine - Duclair

Salle de spectacle du Pays de Conches

A quoi tu rêves ?, c’est l’histoire d’un scientifique qui fait une découverte telle, qu’elle va le mener vers le grand Nord à la poursuite effrénée de particules inconnues qui viennent remettre en question tout ce qu’il croyait savoir.

 

Ce voyage initiatique à travers la banquise norvégienne lui fera côtoyer de curieux personnages qui le guideront au bout d’une quête qu’il n’aurait jamais soupçonnée...

 

 

Trop souvent aujourd’hui, lorsque nous interrogeons nos adolescents, nous découvrons, avec stupeur, que les notions de rêve, d’envie, d’espoir en l’avenir sont absentes de leur esprit, leur est étrangères.

La société qui leur est proposée ne semble les nourrir que d’envies de consommation et de satisfaction immédiate de leurs désirs : le plaisir, ici, et tout de suite.

 

D’où la nécessité urgente de briser cette vision bouchée de l’avenir qu’on leur propose, de tordre le cou à l’idée selon laquelle il nous faudrait penser, toujours et à tout moment, concret, rationnel, utile et productif, plutôt que de rêver.

 

 Alors, A quoi tu Rêves ?

Un récit merveilleux pour redonner une place aux rêves, porteurs de nos réalisations et existences présentes et futures.

Faire entendre, avec ferveur, et espoir, que poursuivre son rêve, chercher à s’en rapprocher toujours d’avantage en le transformant en actions concrètes, aussi infimes soient-elles, c’est s’ancrer dans le réel, sans jamais fuir ou ignorer la réalité, son monde et ses lois.